Hubert DELESALLE, cyclotouriste randonneur
Les randonnées cyclotouristes

 
Sud-Touraine J4_182.jpg  Pratiquant le cyclotourisme, depuis plus de dix-sept ans, j'ai à présent parcouru 107 096 kilomètres! en quelques 1597sorties, toutes répertoriés,décrites et classées par régions, par types et par années. Bien sûr, je continue cette aventure passionnante... Profitez du voyage !..
 
Recherche
 
Fermer
Voir aussi :
Compteur vélo
 107096 kilomètres
en
1597 sorties

(depuis février 1997)
Calendrier
Visites

 992151 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Groupe Facebook
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
10 Abonnés
Photos - Cyclotourisme : Vallée de la Clarée, Chalets de Laval
Vallée de la Clarée, Chalets de Laval(148 photos)

Samedi 17 juin 2017

 A partir de Névache (Né-Vasca, vallée de la neige), la haute vallée d'alpages a un cachet unique avec ses bord de Clarée reposants.
On aborde la partie basse de la vallée peu après Briançon par la D994G. Les hameaux restés fidèles à la tradition agricole alpine (élevage, miel…) s'y succèdent avec leurs clochers d'architecture identique, propres aux églises de l'ancienne "République des Escartons" dont Briançon était la capitale de 1343 à 1789.
Arrivé à Névache, la haute vallée s'ouvre à nous par la rude côte (12% par endroit) qui nous amène au verrou glaciaire de la chapelle Sainte-Barbe, balayé par un très fort vent du nord aujourd'hui. On entre dans les alpages fleuris surmontés par leur forêt de mélèzes. Nous cheminons de hameau en hameau, tous faits de chalets d'alpages et de granges au toit de bardeau.
 A partir du kilomètres 19, la pente est plus douce et la Clarée saute d'un verrou glaciaire à l'autre en cascades successives. Entourés des torrents dévalant des sommets, nous nous hissons jusqu'au chalets de Laval, dernier hameau de la route goudronnée. L'endroit est grandiose et sauvage. La pointe des Cerces sur notre gauche est le clocher du lieu. Nous nous attardons quelque temps au Refuge Laval dont les gardiens très sympathiques nous proposent une bonne omelette montagnarde et rafraîchissements à base de houblon qui nous font le plus grand bien.
Puis, c'est le chemin du retour, cette fois-ci e descendant, route que nous abordons en ralentissant le plus possible pour profiter de ces instants merveilleux.et admirer ces paysages uniques.

(Cliquez sur une vignette pour agrandir la photo et faire démarrer le diaporama)

(Galerie vue 199 fois)